Hcombien de repas par jour sont nécessaires pour construire des muscles et perdre de la graisse?montre des preuves scientifiques qui ont au moins cinq repas par jour est une perte de temps. Cette approche ne va pas améliorer votre métabolisme et vous aider à perdre livres plus rapidement. Il est juste un mythe. Mais que de bonnes nouvelles. Combien d'heures que vous passez un poids des aliments et chronométrer macro à chaque repas? Bien sûr, si vous voulez prendre des repas plus petits, plus souvent, parce que vous préférez cette approche, allez-y et faites-le. Mais vous n'avez pas besoin.

La fréquence et l'alimentation du métabolisme

Nous avons tous entendu que manger plusieurs petits repas par jour pour augmenter le métabolisme, réduire la faim et aider à stabiliser le taux de sucre dans le sang. Ceux qui ne finira par obtenir la graisse et perdre du muscle. Combien de fois avez-vous entendu ou lu? La recherche montre qu'il existe des différences significatives entre les petits repas, souvent et la nourriture est excellente aussi longtemps que ce que vous mangez selon votre macro quotidienne.

Que vous mangez six petits repas, plus souvent, ou trois gros repas, votre métabolisme restera le même aussi longtemps que vous prenez la nourriture appropriée pour répondre aux besoins de vos calories quotidiennes et macronutriments.

En d'autres termes, combien de fois que vous mangez un jour est une question de choix personnel.Cependant, si votre objectif est de construire des muscles, il est essentiel de manger. Vos muscles ont besoin d'un flux continu de protéines et de nutriments pour grandir et se rétablir. Mais cette histoire anter. Maintenant, nous parlons de la fréquence des aliments et du métabolisme. Les avantages pour la santé de manger de petites collations, souvent comparés à des aliments de moindre qualité, n'ont pas été scientifiquement prouvés.

Grande salle à manger vs petite nourriture

Il n'y a pas de fréquence alimentaire optimale. L'idée que vous devriez manger six fois par jour provient de certaines informations non pertinentes, telles que Thermic Food Impact (TEF).

Des études récentes ont prouvé des avantages pour la santéjeûne rapide ou réduit la fréquence de manger.Il semble que manger trois grands aliments qui conviennent à votre macro quotidienne est beaucoup plus bénéfique que de manger des repas fréquents et petits. Voici quelques avantages potentiels:

  • Un meilleur contrôle des goûts
  • Abaisser la pression artérielle
  • Taux métabolique plus élevé
  • Changements prometteurs aux lipides sanguins
  • Augmentation de la production de HGH (hormone de croissance humaine)
  • Réduction du stress oxydatif
  • Marqueurs moins inflammatoires

Plutôt que de retarder votre métabolisme, la réduction des fréquences alimentaires a des effets indésirables. Il augmente non seulement votre taux métabolique et stimule la thermogenèse, mais améliore également la composition corporelle. En conséquence, vous allez brûler les graisses plus efficacement et profiter d'une meilleure santé. En outre, vous passerez moins de temps à cuisiner et à manger. Oubliez apporter de la nourriture partout où vous allez et planifier vos collations en premier.

Fréquence de manger dans la musculation

La déclaration ci-dessus sur la fréquence de la nourriture et du métabolisme est appliquée aux personnes ordinaires qui veulent rester en forme ou perdre du poids. Les athlètes et les culturistes devraient manger au moins cinq fois par jour et le manger pendant deux ou trois heures.

D'autre part, de nombreux experts de la santé affirment que manger moins souvent (en tant que culturistes) contribue à «rafraîchir» les muscles avec l'effet anabolisant des acides aminés. Ce sujet a été couvert parLyle McDonald etLayne Norton.

La fréquence de manger pour les profits de masse est un sujet controversé. En général, il est recommandé de prendre trois ou quatre repas plusshakes de protéines  avant ou après le travail. Déterminez votre apport calorique quotidien et votre macronutrien, préparez vos repas à l'avance, et essayer une approche différente.

En ce qui concerne la fréquence de manger dans le culturisme, il n'y a pas une approche unique. Tout dépend de ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Source:

  • //www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9155494
  • //www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23404961
  • //www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20847729